Région Fès-Meknès

Données générales sur la région de Fès-Meknès

La région de Fès-Meknès est l’une des douze régions du Maroc selon le découpage régional de 2015. Elle est localisée au Centre Nord du Maroc, ce qui lui confère une position stratégique en comparaison avec les autres régions du Royaume.

La région de Fès-Meknès s’étend sur une superficie 4.427.004 ha, représentant 10% de la superficie du Royaume. La région de Fès-Meknès compte 4.236.892 habitants selon le Recensement Général de la population et de l’Habitat de 2014 (dont 39% est une population rurale).

Concernant les limites administratives, la région de Fès-Meknès est bordée au Nord par la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, au Sud par la région de Draâ-Tafilalet, à l’Est par la région de l’Oriental, et à l’Ouest par la région de Rabat-Salé-Kenitra et la région de Béni Mellal-Khénifra au Sud-Ouest.

D’un point de vue administratif, la région de Fès-Meknès compte deux préfectures et sept provinces réparties comme suit: Préfecture de Fès, préfecture de Meknès, province d’El hajeb, province d’Ifrane, province de Moulay Yaâcoub, province de Sefrou, province de Boulemane, province de Taounate et province de Taza. La région est divisée en 195 communes, réparties entre 34 Municipalités et 161 communes rurales.

Les potentialités naturelles de la région Fès-Meknès

La région Fès-Meknès jouit d’une importance capitale à l’échelon national, et ce pour plusieurs raisons dont principalement les potentialités importantes dont recèle cette région, créant ainsi un espace privilégié pour les investisseurs notamment dans le secteur agricole. La région abrite également des projets structurants et de nombreux chantiers qui mettent en avant et valorisent les potentialités et les spécificités de cette région. Ces potentialités renforcent le positionnement économique de la région dans le tissu économique national.

Le relief

La région de Fès-Meknès est composée de zones naturelles diversifiée réparties en plusieurs unités géographiques: le Rif et le Pré Rif dans la partie Nord, les montagnes du Moyen Atlas, les hauts plateaux de Missour et la plaine du Saïs.

Le sol et le climat

La région de Fès-Meknès est caractérisée par la diversité de ses sols où l’on peut identifier trois grands types de sols. Il faut noter que la plaine du Saïs est caractérisée par des sols riches et regorge des potentialités agricoles importantes. Concernant le climat, la région est caractérisée par un climat continental dans le Nord, froid et humide dans les zones de montagnes, et un climat semi aride dans les hauts plateaux de Missour. Il faut noter que cette variabilité du climat conduit à une diversité des cultures qui s’adaptent mieux aux spécificités de cette région.

Les précipitations

Les niveaux de précipitations enregistrés au niveau de la région connaissent une grande variabilité due à la diversité du relief. Les précipitations maximales sont enregistrées au niveau du Pré Rif et du Moyen Atlas avec 700 mm, suivie de la plaine du Saïs avec 500 mm, tandis que les hauts plateaux de Missour ne reçoivent que 200 mm de précipitations. La région de Fès-Meknès a connu, à l’instar des autres régions du Royaume, une diminution significative des précipitations durant la période 2015-2016.

Les ressources hydriques

La région de Fès-Meknès détient une position particulière pour ce qui est des eaux de surface grâce aux cours d’eau qui traversent son territoire (Oued Sebou, Ourgha, Innaouen, Moulouya,..). La région dispose d’une nappe phréatique importante qui mérite d’être conservée et exploitée d’une manière rationnelle afin de garantir sa durabilité. La région dispose d’importantes infrastructures hydrauliques (Barrage Driss premier, Al Wahda, Chahed,…) qui sont utilisés à différentes fins (irrigation, production d’énergie et adduction d’eau potable). Cette infrastructure hydraulique sera renforcée avec la construction du barrage M’dez au niveau de la province de Sefrou. Ce dernier prévoit des retombées positives aussi bien sur la zone que sur la région.

Les ressources forestières

La région de Fès-Meknès dispose d’un patrimoine forestier important grâce à la diversité de son milieu naturel. La région compte 1.246.255 ha de forêts localisées en grande partie au niveau de la province de Boulemane qui représente plus de 50% de la superficie des forêts de la région. Ces forêts recèlent un nombre important d’espèces (Cèdre, pins, chêne vert, chêne liège, chêne zen, thuya,…).

Les potentialités agricoles de la région Fès-Meknès

Au niveau de la région de Fès-Meknès le secteur agricole est considéré comme un secteur vital, il constitue un levier de développement économique et social. Ce secteur assure l’emploi pour une grande partie de la population rurale.

La région de Fès-Meknès est l’un des pôles agricoles les plus importants au niveau national au vu des potentialités agricoles importantes dont recèle cette région. Du point de vue de la superficie, la région compte 1.340.826 ha de Superficie Agricole Utile dont 13,7% est conduite en irrigué. Cette SAU représente 15% de la Superficie Agricole Utile à l’échelle nationale. Ainsi, et compte tenu des conditions pédoclimatiques propices pour la majorité des cultures, la région de Fès-Meknès connait une grande diversité des filières de production végétales et animales, en plus de l’existence d’un tissu important en industrie agro-alimentaire.

La région connait une dynamique agricole importante marquée par l’organisation du Salon International de l’Agriculture du Maroc (SIAM) considéré comme l’un des événements les plus importants dans l’agenda des événements agricoles au Maroc. Ce rendez vous annuel des agriculteurs et professionnels du secteur agricole permet de faire le point sur les innovations et les nouveautés du secteur agricole. La région connait également le lancement de plusieurs projets dans le cadre du Plan Maroc Vert (pilier 1 et pilier 2).

Ainsi, et vu les potentialités importantes dont jouit cette région, le secteur agricole occupe une situation privilégiée dans le tissu économique régional. Aussi, il permet de renforcer la compétitivité de la région pour certaines filières de production principalement (olives, cerises, prunes, figues, amandes, raisin, céréales et oignon).

La région